2b229c50-e466-4957-9cad-f06e8aeb9dab.jpe

Le site est en construction et la boutique en pause, nous vous informerons quand celle-ci sera de nouveau accessible :)

Passerelle Léon Tchiniss © Urbanisme - Ville de Liège - J-P ERS

Nous possédons également un point d'enlèvement, plus d'infos dans l'onglet "autres"

Notre projet

Sortir du bois est un projet qui vise à accompagner les hommes et les femmes, sans abris, avec ou sans papiers, vivants dans les bois, dans la ville, sous tente, sur le trottoir, en hiver, au printemps, en été et en automne et à les soutenir dans un projet de logement. Pour quelques nuits ou idéalement des périodes plus longues. Les fonds récoltés servent à la constitution de cautions locatives, de paiements de loyers, d’achats de matériels de première nécessité ou d’habitations mobiles (caravanes, roulottes).

Etymologiquement, probablement une référence à des créatures qui se cachent dans les bois, par exemple les loups, et qui peuvent en sortir et créer le danger. Les hommes qui gênent se cachent dans la forêt. Ceux qui ne peuvent vivre dignement, ceux qu'on appelle les sans-abris. L'expression "La faim fait sortir le loup du bois" assimile la part sombre de la forêt à la part sombre de l'homme. Cette part sombre que représentent la faim, la misère et l’insuccès dans une société de succès économique et social. L'homme des bois intrigue. S'il sort du bois, il gêne. Comme on se méfie du loup, on se méfie de la pauvreté.

 

Sortir du bois. Aujourd'hui, se dévoiler. Sortir de sa réserve. Assumer d'être un homme vivant, revendiquer ses droits. Entrer dans la collectivité. Entrer en contact et vivre avec les autres. 

Mais aussi sortir d'une situation défavorable, se tirer d'affaire. Reprendre sa place d'homme vivant sur terre. Retrouver la dignité de vivre. Vivre avec l'envie et non plus exclusivement le besoin. Il est temps de ne plus se cacher.

Nos réseaux sociaux

  • Facebook - White Circle

Newsletter

UNE QUESTION ?

sortirdubois642@gmail.com

 

Sortir du Bois (association de fait)